Maison Briau fondée en 1796

12 février 2016

Le plat de saison

Une escapade à la montagne est au programme pendant vos vacances de février ? Nous avons ce qu’il vous faut pour bien vous réchauffer après une journée au grand air : les cannellonis aux crevettes Briau.
En savoir plus
BRIAU-Cannellonis-crevettes
Découvrez notre histoire – Aux fourneaux

Découvrez

Notre histoire

 

Il était une fois, en 1796, à Tours, un petit monsieur appelé Louis Briau. Louis Briau était un charcutier traiteur passionné de bonnes choses
(et très gourmand). Très vite, Louis Briau fut lassé de Tours et eut une envie soudaine de mer et de poisson. Pas banal pour un charcutier…

Lire la suite de l’histoire

aux Fourneaux

Carnet de recettes

Parce que pour nous la convivialité d’un bon repas est essentielle, nous avons sélectionné pour vous des recettes originales à base de brandade BRIAU : tarte fine, piquillos farcis, roulés d’aubergines, tapas, etc. Laissez exprimer votre gourmandise !

Pour choisir une recette c’est ici !

Briau-Brandade-morue
Découvrez les secrets de nos plats – Entre nous

Découvrez

Le secret de nos recettes

 
Tous nos plats sont réalisés par nos chefs cuisiniers dans l’amour des bons produits.De leur curiosité et attrait pour les recettes régionales naissent des recettes chaleureuses que vous aurez plaisir à partager en famille ou entre amis. C’est avec plaisir que nos chefs vous dévoilent leurs secrets.

Les plats de la maison

 

Entre

Nous

Il est important pour nous de vous donner la parole et de prendre en compte vos avis sur nos plats et notre cuisine car c’est avec vous et pour vous que nous améliorons chaque jour nos recettes.

 
« Une petite carte fleurie pour vous faire patienter en attendant l’été. Mon fils tient une Auberge à Buzet sur Baïse et me disait hier au téléphone que le temps est disons moyen moyen chez vous… Courage, les beaux jours ensoleillés arrivent ! » Carte postale de Mme C.
– Aix en Provence (13) –
« J’ai une énorme critique à émettre au sujet de vos plats cuisinés : ils n’incitent pas vraiment à se mettre aux fourneaux !!! Votre brandade de morue parmentière est au moins aussi bonne que celle que je fais moi-même (…) Vous croyez que vous encouragez la cuisinière un peu flemmarde que je suis à s’y coller ? Je confirme donc mon impression dont je vous avais fait part en 2010 concernant votre parmentier de saumon cette fois ! »Carte postale mystère